Article publié le 13/01/2023 dans

Fonctionnement des graminées fourragères

Pour mieux comprendre le fonctionnement des graminées fourragères, quelques termes et explications à propos de ces plantes :

Le départ en végétation : Date à laquelle la hauteur d’herbe atteint 25 cm feuilles relevées en sortie d’hiver, ou 20 cm pour le ray-grass anglais. Également stade repère pour la mise à l’herbe.

Le début d’épiaison : Date à laquelle 10 épis sont visibles sur un mètre linéaire.

La souplesse d’exploitation : Durée en jours comprise entre les stades « Départ en végétation » et « Début d’épiaison ». En pratique, c’est la période dont dispose l’éleveur entre la mise à l’herbe et l’épiaison. Plus cette durée est longue, plus la variété de graminée fourragère est souple d’exploitation, facile à utiliser et stable au niveau de sa valeur alimentaire.

La précocité / tardivité d’épiaison : Le stade épiaison est atteint lorsque 50 épis sont visibles sur un mètre linéaire. Selon la date d’épiaison, les variétés de graminées fourragères sont classées en 7 groupes de « Très précoce » à « Très tardif ».

L’alternativité : Faculté d’une espèce ou d’une variété à épier l’année du semis. En semis de printemps, une espèce/variété « alternative » montera à graines, alors qu’une espèce/variété « non alternative » produira une herbe feuillue, sans épis l’année du semis.

La montaison : Période d’allongement de la tige jusqu’à l’épiaison.

La remontaison : Aptitude d’une espèce ou d’une variété à redonner des épis après une exploitation en fauche ou en pâture effectuée à l’épiaison. Moins une variété est remontante, meilleure est la qualité du fourrage exploité.

La pérennité : Durée de vie de l’espèce en années ou en mois.

La ploïdie : Patrimoine génétique de l’espèce de graminée fourragère. On distingue les variétés diploïdes (2n) et tétraploïdes (4n), «n» étant le nombre de chromosomes. Espèces concernées : ray-grass anglais, ray-grass hybride, ray-grass d’Italie et trèfle violet
 

Graminées fourragères

Les types de graminées fourragères

Les avantages, limites, critères de choix et semis des graminées fourragères suivantes sont détaillées dans ce guide : 

  • Ray-Grass d'Italie alternatif
  • Ray-grass d’Italie non alternatif
  • Ray-Grass Hybride
  • Bromes 
  • Ray-grass anglais
  • Fétuque des prés
  • Fléole des prés
  • Dactyle 
  • Fétuque élevée
  • Pâturin des prés 

 

Le ray-grass d'Italie alternatif - Lolium multiflorum

Avantages du ray-grass d’Italie alternatif

L’exploitation du ray-grass d’Italie alternatif en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Implantation très facile et rapide
  • Production très importante et précoce au printemps
  • Reconstitution de stocks, utilisation en sur-semis
  • Bonne valorisation par les animaux
  • Très bien adapté à la fauche grâce à son port dressé, pâturage possible avant la montaison

Limites du ray-grass d’Italie alternatif

Il faut porter une attention particulière aux points suivants au choix et lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Sensible à la sécheresse, production estivale faible
  • Remontant à épis
  • Variétés tétraploïdes difficiles à sécher pour faire du foin
  • Assez sensible aux rouilles et au xanthomonas

Semis du ray-grass d’Italie alternatif

Le catalogue français distingue des variétés alternatives classiques et des variétés de courte durée (6 mois), plus adaptées à des semis de printemps.

Il est conseillé de l’associer avec les trèfles annuels pour une association graminée / légumineuse.

Le ray-grass d’Italie alternatif a une pérennité de 6 mois à 1 an.

Dose de semis en pur : 

  • Diploïde (2n) : 20-25 kg/ha
  • Tétraploïde (4n) : 25-30 kg/ha 

Principaux critères de choix d’une variété

  • Ploïdie
  • Date d’épiaison
  • Remontaison
  • Résistance aux maladies
  • Résistance à la verse

Le ray-grass d’Italie non alternatif -
Lolium multiflorum 

Avantages du ray-grass d’Italie non alternatif

L’exploitation du ray-grass d’Italie non alternatif en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Implantation très facile et rapide
  • Production très importante, en particulier au printemps, avec un démarrage précoce en végétation
  • Pousse feuillue en semis de printemps
  • Grande souplesse d’exploitation au printemps
  • Bonne valorisation par les animaux
  • Très bien adapté à la fauche grâce à son port dressé

Limites du ray-grass d’Italie non alternatif

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Sensible à la sécheresse
  • Remontant à épis
  • Pâturage possible après un semis de printemps ou à l’automne, après un semis précoce de fin d’été
  • Variétés tétraploïdes difficiles à sécher pour faire du foin
  • Assez sensible aux rouilles et au xanthomonas

Semis du ray-grass d’Italie non alternatif

Il est conseillé de l’associer avec le trèfle violet pour la fauche.

Le ray-grass d’Italie non alternatif a une pérennité de 18 mois à 2 ans.

Dose de semis en pur

  • Diploïde (2n) 20-25 kg/ha
  • Tétraploïde (4n) 25-30 kg/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Ploïdie
  • Date d’épiaison
  • Souplesse d’exploitation
  • Pérennité
  • Remontaison
  • Résistance aux maladies
  • Résistance à la verse
     

Le ray-Grass hybride -
Lolium hybridum ou lolium boucheanum

Le ray-grass hybride résulte d’un croisement entre un ray-grass d’Italie et un ray-grass anglais. Il existe trois types selon la proximité génétique de l’un ou l’autre des parents : type italien, type anglais et type intermédiaire. 

Ray grass anglais
 
Le ray-grass hybride type italien fournit une production plus importante au printemps mais moins à l’automne, à l’inverse du type anglais.
 

Ray Grass Hybride

Avantages du ray-grass hybride

L’exploitation du ray-grass hybride en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Implantation facile et rapide
  • Production importante pendant 2 à 3 ans, en particulier au printemps
  • Très bonne valeur alimentaire, très appétent à un stade jeune

Type italien très bien adapté à la fauche grâce à son port dressé

Type anglais à utilisation mixte pâture et fauche

Limites du ray-grass hybride

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Sensible à la sécheresse
  • Remontant à épis, variable selon les variétés
  • Variétés tétraploïdes difficiles à sécher pour faire du foin
  • Assez sensible aux rouilles

 

Semis du ray-grass hybride

Il est conseillé de l’associer avec le trèfle violet pour la fauche.
Le ray-grass hybride a une pérennité de 3 ans.

Dose de semis en pur

  • Diploïde (2n) 20-25 kg/ha
  • Tétraploïde (4n) 25-30 kg/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Type parental
  • Ploïdie
  • Date d’épiaison
  • Souplesse d’exploitation
  • Pérennité
  • Remontaison
  • Résistance aux rouilles
  • Résistance à la verse

Les bromes - Bromus catharticus / Bromus sitchensis / Bromus stamineus

Avantages des bromes

L’exploitation des bromes en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Implantation facile et rapide
  • Très productif, bonne pousse en été
  • Bien adapté aux sols sains et filtrants
  • Résiste bien à la chaleur
  • Bien adapté pour la fauche et l’affourragement en vert, facile à ensiler grâce à une teneur élevée en glucides, facile à faner : types cathartique et sitchensis
  • Utilisation mixte pâture et fauche : type staminéus
  • Très bonne valeur alimentaire et très appétent

Brome cathartique : Démarrage précoce en végétation, pas d’arrêt de pousse dans les régions à hiver doux ; très alternatif

Brome sitchensis : Peu remontant et peu alternatif, résistant au froid

Brome staminéus : Résistant au froid

Limites des bromes

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Très sensible aux excès d’eau
  • Très sensible au piétinement en sol humide
  • Remontaison importante
  • Sensible à l’oïdium et au xanthomonas
  • Brome cathartique : très remontant et sensible au froid

Semis des bromes

Il est conseillé de l’associer avec le trèfle violet ou la luzerne pour la fauche.
Les bromes ont une pérennité de 3 à 4 ans.

Dose de semis en pur : 

  • Cathartique 50-60 kg/ha
  • Sitchensis 40-45 kg/ha
  • Staminéus 40-50 kg/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Date de départ en végétation
  • Remontaison
  • Résistance aux maladies
  • Résistance au froid

Le ray-grass anglais - Lolium perenne

Avantages du ray-grass anglais

L’exploitation du ray-grass anglais en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Implantation facile et rapide
  • Souple d’exploitation au printemps (variétés demi-tardives à très tardives) (cf. schéma ci-dessous)
  • Peu remontant à épis (variétés tardives d’épiaison)
  • Assez tolérant aux excès d’eau
  • Résiste bien au froid
  • Très bonne valeur alimentaire, très appétent
  • Très bien adapté au pâturage : couvre bien le sol grâce à son excellente faculté de tallage

 

Limites du ray-grass anglais

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Sensible à la chaleur : rentre en dormance quand la température dépasse 25°C
  • Pousse estivale limitée par la sécheresse
  • Remontant à épis (variétés précoces d’épiaison)
  • Variétés tétraploïdes difficiles à sécher pour faire du foin
  • Sensible aux rouilles

 

Le ray-grass anglais est la graminée avec la plus large gamme de dates d’épiaison et de souplesses d’exploitation.

Semis du ray-grass anglais

Il est conseillé de l’associer avec le trèfle blanc pour la pâture
Le ray-grass anglais a une pérennité de 5 à 6 ans.

Dose de semis : 

  • Diploïde (2n) 20-25 kg/ha
  • Tétraploïde (4n) 25-30 kg/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Ploïdie
  • Date d’épiaison
  • Remontaison
  • Souplesse d’exploitation
  • Résistance aux rouilles

La fétuque des prés - Festuca pratensis

Avantages de la fétuque des prés

L’exploitation de la fétuque des prés en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Bien adaptée aux sols humides, voire inondables
  • Résiste bien aux excès d’eau, à l’hydromorphie
  • Très bonne valeur alimentaire, très appétente
  • Résistante au froid

Limites de la fétuque des prés

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Productivité moyenne
  • Implantation assez lente
  • Très sensible à la sécheresse et à la chaleur
  • Résistance au piétinement limitée en conditions humides

Semis de la fétuque des prés

Il est conseillé de l’associer avec le ray-grass anglais et le trèfle blanc pour la pâture.
La fétuque des prés a une pérennité de 4 à 5 ans.

Dose de semis en pur : 20-25 kg/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Pérennité 
  • Souplesse d’exploitation
  • Résistance aux rouilles

La fléole des prés - Phleum pratense

Avantages de la fléole des prés

L’exploitation de la fléole des prés en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Production très importante à la 1re pousse 
  • Bien adaptée aux sols humides, voire inondables et acides
  • Résiste bien aux excès d’eau et à l’hydromorphie
  • Résistante au froid
  • Montée très lente à épis : épiaison très tardive par rapport aux autres graminées
  • Facile à exploiter et donne un foin de bonne qualité du fait de sa très grande souplesse d’exploitation
  • Extrêmement appétent

Limites de la fléole des prés

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Implantation lente et difficile du fait des graines très petites
  • Repousses faibles en quantité
  • Résiste mal à la sécheresse

Semis de la fléole des prés

La fléole des prés a une pérennité de 5 à 6 ans.

Dose de semis en pur : 6-8 kg/ha 

Principaux critères de choix d’une variété

  • Date d’épiaison
  • Production et sa répartition dans l’année
  • Résistance à la verse

Le dactyle - Dactylis glomerata

Avantages du dactyle

L’exploitation du dactyle en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Productif, avec une bonne pousse en été
  • Bien adapté aux sols superficiels et séchants
  • Résiste bien à la sécheresse et à la chaleur
  • Repousses faciles à pâturer car non remontant à épis
  • Bonne valeur alimentaire et riche en MAT (Matières Azotées Totales)
  • Utilisation mixte fauche-pâture

Limites du dactyle

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Montée rapide des épis 1er pâturage difficile, peu sociable
  • A tendance à faire des touffes quand il vieillit
  • Difficile à ensiler car pauvre en sucres solubles
  • Sensible aux excès d’eau et à l’hydromorphie
  • Assez sensible au froid lors de l’installation
  • Implantation lente
  • Assez sensible aux maladies (rouilles et scolécotrichose)

Semis du dactyle

Il est conseillé de l’associer avec le trèfle violet ou la luzerne pour la fauche.
Le dactyle a une pérennité de 5 ans et +.
Dose de semis en pur : 15-20 kg/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Date d’épiaison
  • Souplesse d’exploitation
  • Résistance aux maladies
  • Résistance au froid
Fétuque élevée

La fétuque élevée - Festuca arundinacea

Avantages de la fétuque élevée

L’exploitation de la fétuque élevée en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Productivité élevée, avec une bonne pousse en été et un démarrage précoce en végétation au printemps
  • Résiste bien aux excès d’eau, à l’hydromorphie et au piétinement
  • Peu sensible aux maladies
  • Utilisation mixte fauche-pâture

Limites de la fétuque élevée

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Peu appétente en raison du durcissement des feuilles. Exige de ce fait un rythme d’exploitation rapide
  • Implantation assez lente
  • Valeur énergétique et digestibilité faibles

Semis de la fétuque élevée

Il est possible de l’associer avec la luzerne pour la fauche.
La fétuque élevée a une pérennité de 5 ans et +.
Dose de semis en pur : 20-25 kh/ha

Principaux critères de choix d’une variété

  • Date d’épiaison
  • Flexibilité des feuilles
  • Résistance aux maladies

Le pâturin des prés - Poa pratensis

Avantages du paturin des prés

L’exploitation du paturin des prés en prairie présente plusieurs intérêts notables : 

  • Développement gazonnant grâce à ses rhizomes, port étalé
  • Bien adapté au pâturage et au regarnissage de prairies dégradées, résiste au piétinement
  • Améliore la portance des sols et limite le salissement une fois installé grâce à la densité de sa végétation
  • Résiste bien à la sécheresse et au froid
  • Bonne valeur alimentaire, mais inférieure au ray-grass anglais 

Limites du paturin des prés

Il faut porter une attention particulière aux points suivants lors de l’exploitation de cette graminée fourragère :

  • Implantation très lente
  • Productivité moyenne
  • Peu concurrentiel des autres espèces en mélange, variable selon les variétés
  • Ne résiste pas en sol asphyxié
  • Sensible aux rouilles

Semis du paturin des prés

Il est conseillé de l’associer avec le trèfle blanc pour la pâture dans le cadre de prairie multi espèces.
Le paturin des prés a une pérennité de 5 ans et +.

Dose de semis en association ou en mélange : 2 à 5 kg/ha